22.7.09

Histoire de la guerre froide

I. De la révolution d'Octobre à la guerre de Corée 1917-1950
André Fontaine
© 1965, Librairie Arthème Fayard

This book represents some notable archival research. Although it is more descriptive than analytical it does hold one of the key theoretical arguments regarding the answer to question of "when did the Cold War actually start?". André Fontaine defends that the seeds of the conflict should be traced back to the nature of the Soviet Revolution and the enjeux of the First and the Second World Wars.

Key insights and notes:

Introduction

7 Clausewitz - la guérre est un conflit de grands interêts par le sang et c'est seulement en cela qu'elle se distingue des autres conflits
8 Infant Juan Manuel - la guerre froide commençait sans declaration de guerre et s'achevait sans traité de paix
8 l'opinion courante fait-elle remonter le début de la "guerre froide" au printemps 1946, et très precisement au discours par lequel Churchill convia, à l'université de Fulton, dans le Missouri, les peuples de langue anglaise à s'unir pour faire face à la menace soviétique
10 moments clés de la guerre froide:
1918 - paix germano-russe de Brest-Litovsk
1939 - pacte germano-soviétique
Rupture entre Hitler et Staline
Discussions de Téhéran et de Yalta
1954 - déroulement de la crise indochinoise
1960 - sommet manqué
1962 - crise de Cuba
12 Est-il encore possible d'espérer que, de part et d'autre, on finira par reconnaitre ce qu'il y avait de fou dans la prétention de certains à ne vouloir donner d'autre choix à l'humanité pour régler les problèmes du Xxe siècle, qu'entre deux idéologies nées au XIXe, avant l'avion, l'atome, l'espace, l'information de masse, l'automation, la décolonisation et l'explosion démographique? Si cette histoire comporte une leçon, c'est avant tout une leçon de modestie. Ni le socialisme prétendûment scientifique ni le capitalisme prétendûment libéral ne fournit de solution toute fait aux problèmes de notre pauvre monde.
Que que soit l'avenir de sa tentative, le mérite de Gorbatchev est de l'avoir compris et d'en avoir tiré les consequences.
14 C'est en 1917 que se situent les deux événements qui l'ont (guérre froide) engendrée: l'entrée en guerre des états-unis et la révolution russe.

Before 1917

17 Doctrine Monroe - 1823
"Nous nous abstiendrons de toute ingérence dans les affaires du vieux monde, mais nous considérerons comme dangereuse… toute tentative des puissances monarchiques pour établir leur systéme politique sur le continent américain et comme inamicale… toute intervention contre l'indépendance des Républiques sud-américaines."
18 Dans la guerre de Sécession, les sympathies de Saint-Pétersbourg allaient évidemment en effet aux esclavagistes du Sud, tandis que la première Internationale câblait à Lincoln, sous la signature de Karl Marx: "Depuis le début de la lutte de titans dont l'Amérique est le théâtre, les travailleurs d'Europe savent que le destin de leur classe est lié au drapeau étoilé.
19 Theodore Roosevelt - "L'histoire de l'humanitéa débuté par une ère méditerranéene, elle a continué par une période atlantique et elle est actuellement dans une phase du Pacifique."
20 partagement du monde: en octobre 1944, encore entre Stalin et Churchill, répartition, chiffrèe en percentages, des zones de préponderance dans les Balkans.
24 l'erreur de Marx: l'appropriation collective, grâce à la dictature du prolétariat, de tous les moyens de production, ne peut intervenir que dans un pays de capitalisme avancé.

1917-1920

46 Trotsky - dans ma vie, le commandement placera les soldats devant le choix d'une mort possible à l'avant ou d'une mort certaine à l'arrière.
47 Le 2 Septembre 1918, la République des Soviets annonça qu'elle formait un seul camp retranché. A la terreur de la contre-révolution, le pouvoir des Soviets répondit par la terreur rouge. Les individus appartenant aux organisations des gardes blancs et ceux qui participèrent aux complots et aux émeutes étaient passibles d¡ecécution.
48 Churchill 1918 - la victoire du bolchevisme ne condusuit à la formation d'un empire militaire jacobin, puissant, animé de l'esprit national russe qui chercherait à reconquerir toutes les provinces russes évacuées et à diviser les populations de l'entente par une propagande révolutionnaire nourrie au moyen des ressources financières d'un État puissant.

1921-1931

57 Lénine 1918 - L'Histoire nous montre que la paix est une trêve pour la guerre, la guerre un moyen d'obtenir une paix un peu meilleure.
58 la nouvelle politique economique - la N.E.P. - "nous ne pouvon pas maintenir le pouvoir prolétarien dans un pays entièrement ruiné également; nous ne le pouvons pas sans le secours du capital qui nous arrachera, certes, 100%. Il faut comprendre cela. Ou bien cette forme de relations économiques, ou rien du tout." Le commerce privé est rétabli, la libre disposition des éxcedents de production rendue aux paysans, les investissements étrangers encouragés, le travail aux pièces autorisé.
Milovan Djilas : " Stalin va se employer avec l'insisibilité d'un Caligula, les raffinements d'un Borgia et la brutalité d'un Ivan le Terrible"
63 L'année 1929 qui dans le monde capitaliste sonne le début de la plus grande crise économique de tous les temps consacre son triomphe. Elle est marquée en Russie par les décisions qui façonnent le visage qu'on apprendra à lui connaître: mise en route du premier plan quinquennal, collectivisation des terres, accompagnées de la déportation de centaines de milliers, sinon de millions de Koulaks ou paysans riches, élimination des organismes dirigeants du parti, en attendant leur exécution, des opposants de droite, début enfin, à l'occasion de son cinquantième anniversaire, de la déification du dictateur.
65 Staline, 4 Décembre 1927 - Dogma of the inevitability of the war: guerre avec le monde capitaliste? Qu'elle est inévitable mais qu'elle peut être retardée jusqu'à ce que la révolution prolétarienne mûrisse en Europe, ou bien jusqu'à ce que se déclenchent les révolutions coloniales, ou encore jusqu'à ce que les pays capitalistes se battent entre eux pour le partage des colonies.
66 Comment expliquer l'échec de la révolution dans les pays le plus avancés? Lénine avance la théorie selon laquelle le superprofit fourni aux capitalistes par ñ'exploitation des pays coloniaux leur permet de corrompre les chefs ouvriers et cette couche supérieure que constitue l'aristocracie ouvriére.
67 le Congrès conclut que avec l'aide du prolétariat des pays avancés, les pays arriérés peuvent parvenir au régime soviétique et, en passant par certains stades de développement, au communisme, en évitant le stade capitaliste.
69 Trotsky - La révolution n'a pas besoin de diplomates. Je lancerai quelques proclamation révolutionnaires et puis je fermerai boutique.
72 Stalin - "une Allemagne forte est une condition nécessaire d'une paix solide en Europe", "Les Hitler passent, le peuple allemand reste"
76 Stalin et Chine - comme en Allemagne, Staline cherche moins à susciter la révolution, qu'à s'entendre avec ses gouvernants por rompre l'encerclement capitalist
78 16 janvier 1923 - Joffé et Sun Yat-sen signe le document c´lèbre dans lequel il se déclare d'accord pour estimer qu'en raison de l'absence de conditions favorables à leur application fructueuse en Chine, le Communisme ou même le système soviétique ne peuvent pas y être introduits.
81 1933, Tchang lance contre les communistes une offensive générale qui les obliges à se replier à l'autre bout de la Chine, à Yenan, dans le Shen-si, près de la Mongolie extérieure sous influence soviétique. C'est la longue marche, épisode héroique de la Révolution chinoise, au cours duquel tombent près de cent mille combattants rouges, au long d'une retraite de quelque dix mille kilomètres. Il faudra l'agression japonaise de 1937 et la guerre mondiale pour permettre à Mao de prendre la revanche.
83, 1921-1931 --- Hughes, le nouveau secrétaire d'Ètat, se refuse à rétablir des relations économiques normales avec les Soviets aussi longtemps qu'ils n'auront pas reconnu le droit de propriété, la liberté du travail, le caractère sacré des contrats et garanties, la vie de chacun.
84 - Franklin Roosevelt devait révéler lui-même en février 1940 que vingt ans plus tôt aux premiers jours du communisme il s'était rendu compte que beaucoup des chefs de la Russie allaient apporter une meilleure instruction, une meilleure hygiène et surtout de meilleures chances de réussite à des million d'êtres maintenus dans l'ignorance et le servage par le régime impérial.

1931-1938

97 Les États-Unis poussent l'isolationisme jusqu'à adopter en 1935, 1936 et 1937, les lois dites de neutralité qui mettent, en cas de guerre l'embargo sur les livraisons d'armes à tous les belligérants, sans faire de distinction entre agresseur et victime.
101 - ambassadeur Potemkine, "la Russie des Soviets est née de la première guerre mondiale. De la seconde naîtra l'Europe des Soviets.
106 - Chamberlain, le 2 janvier 1937, conclut avec Mussolini un gentlemen's agreement sur le statu quo en Méditerranée, puis Halifax, lord président du Conseil, se rend en personne chez le Fuhrer. Il se félicite d'avoir en empêchant le communisme dans sons propre pays interdit son expansion à l'Ouest. Il admet que des erreurs ont été commises dans le traité de Versailles et qu'il faut le corriger.

1938-1939

113 - 29 Septembre 1938, Chamberlain: " Combien il est horrible, fantastique, incroyable, a-t-il dit, que nous devions creuser des tranchées et essayer des masques à gaz à cause d'une querelle survenant dans un pays eloigné, contre des gens dont nous ne savons rien."
134 - Stalin a cherché jusqu'à la dernière minute quel serait pour lui le parti le meilleur… et le moins dangereux. Sceptique - comme le Fuhrer - quant à la volonté de se battre des Occidentaux, convaincu non sans raison qu'ils étaient profondément hostiles à tout ce qu'il représentait, peu soucieux d'engager son pays dans la guerre s'il pouvait l'éviter ou au moins l'ajourner, il les a abandonnés le moment venu, sans le moindre embarras. Au club des Grands, comme l'a ecrit le général de Gaulle, il y a autant d'égoismes sacrés que de membres inscrits.

1939-1940

146 Plus spectaculaire encore est la vente par l'U.R.S.S. au Reich de quantités très importantes de matières premières stratégiques dont certaines achetées pour son compte à l'étranger avec l'or russe. Le transit par le transsibérien du caoutchouc et du soja d'Extrême-Orient permettra à l'Allemagne de tourner le blocus.
157 Maisky - Nous vivons dans une période de changement, avait-il ajouté, tout peu arriver, et dans la jungle les animaux les plus dissemblables vont de compagnie si le sentiment de leurs intérêts communs paraît le leur conseiller.

1940-1941

169 - Ribbentrop - projet d'extension du à l'URSS du pacte triparti de 1939, sphères de influence:
Allemagne - mises à part les révisions territoriales à réaliser en Europe à la conclusion de la paix: Afrique centrale
Italie - sous les mêmes réserves : Afrique du Nord et du Nord-est
Japon - Extrême-Orient, au sud de l'archipel nippon
URSS - sud de la Russie, en direction de l'océan Indien. Détachement de la Turquie du système occidental, révision de la convention de Montreux en vue d'assurer aux seuls riverains de la mer Noire, y compris l'URSS le passage sans restriction des Détroits.
170 Conditions de Molotov
- Retrait immèdiat des troupes allemandes de Finlande,
- Conclusion d'un pacte d'assistance mutuelle soviéto-bulgare
- Octroi d'une base terrestre et navale à l'URSS eur le Bosphore et les Dardanelles
- Reconaissance de la zone sud de Batou, et de Bakou en direction du golfe persique comme centre des aspirations de l'URSS
- Abandon par le Japon de ses droits aux concessions charbonnières et petrolières dans le nord de Sakhaline
174 Staline crut sans doute possible d'apaiser le Fuhrer
Staline fait publier par l'agence Tass:
Avant même le retour à Londres de l'ambassadeur anglais cripps, mais plus encore depuis son retour, la presse anglaise et étrangère a répandu avec complaisance des rumeurs au sujet de l'iminence d'une guerre entre l'URSS et l'Allemagne. Ces rumeurs prétendent:

1 Que l'Allemagne aurait exigé de l'URSS diverses concessions territoriales et économiques et que des négociations auraient lieu prochainement entre l'Allemagne et l'URSS en vue de la conclusion d'un nouvel accord plus étroit
2 Que l'Union soviétique aurait rejeté ces exigences à la suite de quoi l'Allemagne aurait commencé à concentrer des troupes sur la frontière soviétique dans l'intention d'attaquer l'Union soviétique
3 Que de son côté. l'URSS aurait entrepis des préparatifs intensifs en vue d'une guerre contre l'Allemagne et concentré ses troupes sur la frontière allemande.
En dépit de l'absurdité manifeste de telles rumeurs, les milieux responsables de Moscou ont jugé nécessaire de déclarer qu'elles constituent une grossière manoeuvre de propagande de la part des forces coalisées contre l'Union soviétique et l'Allemagne, qui ont intérêt à voir la guerre s'étendre et s'intesifier…
Staline croit-il encore à la possibilité d'apaiser Hitler? Je savais que la guerre allait éclater, devait-il dire à Churchill en août 1942, mais j'espérais pouvoir gagner encore quelque six mois.

1941-1945

186 Staline - Ils voudraient nous faire saigner pour pouvoir nous dicter leurs conditions plus tard… Ils espèrent que nous perdrons Stalingrad et que nous serons ainsi privés d'un point de départ pour une contre-offensive.
191 Conférence de Téhéran - 29 novembre 1943, cette encontre marqua l'apogée de la collaboration sovieto-occidentale. Au delà des différences idéologiques, des arrière-pensées, des soupçons, des liens de solidarité avaient fini par se nouer, trempés du sang des meilleurs, dont la solidité a pu faire illusion.
196 Roosevelt --- comme la plupart de ses compatriotes, le président des États-Unis détestait le colonialisme européen en général et l'anglais en particulier. Mais son hostilité à l'imperialisme britannique ne se limitait pas à sa forme coloniale. L'ennui, confia-t-il également à Eliott, c'est que Winston Churchill pense trop à l'après-guerre et à la situation où se trouvera alors la Grande-Bretagne. Il a peur que les Russes ne deviennent trop forts. Il est fort possible que les Russes demeurent très forts en Europe. Reste à savoir si c'est un mal… je ne vois pas pourquoi on mettrait en danger la vie des soldats américains à seule fin de protéger des intérêts britanniques réels ou imaginaires sur le continent européen.
197 Ce n'est qu'à la veille de sa mort que Roosevelt comprit que, pour les Soviétiques, les mots n'avaient pas alors de signification en soi, mais seulement une valeur dialectique, essentiellement fugace, puisque dépendant totalement de la reálité et des desseins du moment.
198 ce qu'un MacArthur, champion , sept ans plus tard, de la croisade anticommuniste, déclarait au moment de Stalingrad: tous les espoirs reposent à l'ombre des drapeaux glorieux de la vaillante armée russe… l'ampleur de cet effort admirable en fait l'un des plus grands exploits militaires de tous les temps.

1941-1944

202 Une des premières actions communes de l'Angleterre et de l'Union soviétique consista-t-elle, dès l'été 1941, à occuper l'Iran, transformant ainsi un nid d'intrigues pro-hitlérienne en une voie d'accès bien commode pour le ravitaillement de la Russiem

1944

232 Generalle de Gaulle - Celle de 1939-45 n'était pas terminée que la suivante avait déjà comencé. De Gaulle avait été l'un des premiers à le pressentir. Maintenant la guerre est définitivement gagnée, avait-il declaré au soir de Pearl Harbor au colonel Passy, chef des services de reinsegnement. Et l'avenir nous prépare deux phases: la première sera le sauvetage de l'Allemagne par les Alliés; quant à la seconde, je crains que ce ne soit une grande guerre entre les Russes et les Américains
252 la conférence de Yalta fut marquée par une tentative des Occidentaux pour remettre en cause le partage que dessinait sur le terrain l'avance des troupes soviétiques et qu'avait enteriné, à l'avance, sur le papier, l'accord Staline-Churchill.

1945

266 Morgenthau - secrétaire du trésor de Roosevelt - proposition, désindustrialiser le Reich et de le vouer essentiellement à l'agriculture et à l'élevage. Soupe le matin, soupe à midi, soupe le soir.
273 Churchill, 27 Février --- l'impression que je rapporte de Crimée, c'est que le marechal Staline et les dirigeants soviétiques désirent vivre dans une amitié et une égalité honorables avec les démocraties occidentales.
280 Truman en 1941 - Si nous voyons que l'Allemagne est en train de gagner la guerre, nous devons aider la Russie. Si nous voyons que la Russie est en train de gagner, nous devons aider l'Allemagne et ainsi les laisser se tuer le plus possible.
26 juillet - ultimatum, qu'il ne serait ni détruit en tant que nation, ni réduit à l'esclavage, ni privé des libertés essentielles mais que ses forces armées devaient capituler sans condition, faute de quoi il devait s'exposer à une destruction complète et absolue
302 Une époque venait de s'achever. La disparition des ennemis communs dont l'agressivité les avait arrachés á leur isolationnisme révélait soudain à l'Amérique capitaliste et à la Russie soviétique et l'ampleur de leurs forces et l'incompatibilité de leurs ambitions. Il est rare qu'une alliance survive à sa victoire.

1945-46

311 Malgré l'horreur de l'éclair-tonnerre comme disent les Japonais, le nombre des morts d'hiroshima (71400) est inférieur à celui des victimes des bombardements classiques de Tokyo (83000 morts les 9 et 10 mars 1945) et surtout de Dresde (135000 les 13 et 14 février 1945), où les plaquettes au phosphore de la R.A.F. ont provoqué d'abominables incendies.
314 Sans la bombe, il est dificile d'imaginer comment les pays d'Europe occidentale auraient résisté à la contagion communiste, comment les états-Unis auraient pu s'engager formellement à les proteger
318 plan Baruch : remettre à un organisme international, l'autorité pour le développement atomique, la propriété des mines d'uranium et de thorium, celle du minerai et de la direction des usines de transformation qui devraient être réparties de manière équitable sur toute la surface de la terre.
319 mondialisme - petit acteur américain, Garry Davis déchire son passeport et se proclame citoyen du monde
324 - 5 Mars 46, Churchill à Fulton - l'âge de pierre peut revenir sur les ailes rayonnantes de la science… Prenez garde, vous dis-je; le temps peut être court… De Stetin à Trieste, poursuivait-il, un rideau de fer s'est abattu sur le continent. Je suis convaincu qu'il n'y a rien qu'ils admirent autant que la force et rien qu'ils respectent moins que la faiblaisse militaire

1945-47

344 doctrine Truman - les États-Unis doivent soutenir les peuples libres qui résistent à des tentatives d'asservissement par des minorités armées, ou des pressions venues de l'extérieur. Je crois que nous devons aider les peuples libres à forger leur destin de leurs propres mains. Je crois que notre aide doit consister essentiellement en un soutien économique et financier, indispensable à la stabilité économique et à une vie politique cohérente. - une mesure de guerre, qu'on n'avait pas eu le courage de présenter au peuple comme telle.
381 Il y a deux catégories de grands hommes d'État: César et Cincinnatus. Ceux qu'anime la passion du pouvoir, qui aiment dompter l'histoire. Et ceux qu'e n'ont d'autre idéal que le service de leur pays et de leurs compatriotes, hors de toute condidération personelle. Marshall appartenait sans aucun doute à la seconde.
399 L'Europe ne formera bientôt plus que deux partis ennemis: on ne s'y divisera plus par peuples et par territoires, mais par couleur et par opinion -- Napoléon à Las Cases

1940-50

433 Roosevelt, contre l'avis de Staline, qui avait peu de considération pour la Chine, insista pour qu'elle reçut le statut de grande puissance

1 comment:

Anonymous said...

I must say that this is an impressive website. I love how your posts tie in with current politics so well. You seem to really love your site. Aside from my medical practice, I have a deep interest for all things related to politics. Keep up the great work and please visit by my blog sometime. The url is http://healthy-nutrition-facts.blogspot.com